Vendredi soir, je refuse de sortir en boite. Ne comprenant pas, mes amies ont décidé que je ne devais plus agir et penser différement d'elles. Elles partent toutes deux pour plusieurs mois dans quelques semaines et ont, j'ai l'impression, peur de me laisser seule.

 

 

"La Nina que je connais n'aurait jamais refusé une sortie en boite il y a quelques temps de ça. Tu te rend compte que ce que tu fais ne mène à rien ? Tu baises avec des hommes qui ont 10 à 20 ans de plus que toi, bientôt ils en auront 60 ?! Tu n'es rien pour eux sinon une fille toujours prête à écarter les cuisses. Tu n'es qu'une gamine, eux même ne sont pas saints d'esprit de vouloir te voir autant. Ils te rendent aigrie et blasée de choses que toi, à la différence d'eux, tu n'as encore jamais vécu. Tu as 20 ans, tu es censée connaitre l'amour, le vrai, la folie et l'insouciance qui vont avec. Je pense que tu as un véritable problème sexuel. Un problème avec les relations. Force toi un peu à trouver un mec de ton âge et à construire quelque chose de sérieux. Quand on fait des soirées, il y en a bien un ou deux qui t'attirent, non ?"

 

Non. Ils ne m'attirent pas. On pourrait croire que je m'oblige à coucher avec des mecs plus vieux mais non. Ils sont juste tout ce qui m'attire et force est de reconnaître qu'au lit ils ne se contentent pas de me bourrer vulgairement. Je suis avant tout attirée par un esprit, la façon qu'on a de me regarder, les mots qu'on utilise pour m'avoir. Il faut me faire bander le cerveau pour pouvoir avoir une chance de faire mouiller ma culotte. Les cheveux figés au gel, le dernier tee-shirt à la mode, les abdos saillants et le "Chez toi ou chez moi ?" ne m'attirent pas. Je veux du charme, de la tension, de la séduction. J'aime les hommes, pas les mecs.

 

L'une est en couple depuis 3 ans, vit avec son copain, ils sont monogames alors qu'elle a toujours aimé plaire. Elle va passer quelques mois loin de son mec et compte s'interdir un quelconque écart de conduite. Elle est frustrée.

L'autre se croit en couple. Ils se voient toutes les deux semaines. Il refuse toute soirée où elle pourrait rencontrer ses amis et il refuse toute invitation pour rencontrer ses amies à elles. Elle pense qu'il va l'attendre pendant les mois où elle ne sera pas là. Elle est naïve.

La dernière est célibataire. Elle voit des hommes quand elle en a envie et que eux en ont envie. Ils ne se promettent rien d'autre que du sexe, du bon temps et de l'amusement. Cependant, personne n'est lui papouiller les cheveux devant la tv. Elle est seule.

 

Je suis seule. Elles n'ont pas tord en tout point. Mes relations ne mènent à rien. Un peu avant qu'elles ne me balancent tout ça en pleine face j'en avais déjà pris conscience. J'essaye de rajeunir la moyenne d'âge des hommes que je met dans mon lit et par ce fait, j'essaye d'avoir une relation un tantinet plus sérieuse que ce dont j'ai l'habitude. Ca a l'air facile..

En réalité, je n'ai pas le temps de perdre mon temps avec de la fausse naïveté. Me forcer à apprécier quelqu'un qui ne m'attire en aucun point. Je ne veux pas être sexuellement frustrée, j'aime trop le sexe. Aussi, je compte garder un amant qui me satisfait pleinement tout en apprenant à découvrir ce jeune homme qui ne me semble pas tout à fait dénué d'intérêt. Mon plan semblait parfaitement parfait jusqu'à ce que je rencontre ce nouveau mec en soirée, encore beaucoup plus vieux que moi. Jusqu'à ce que lui revienne me proposer de passer une soirée ensemble..

L'esprit sale mais le coeur romantique, je ne croirai jamais à la fidélité avant d'être follement amoureuse.

 

Mes amies sont parties en boite. Un homme qui a le double de mon âge à franchit le pas de la porte, on s'est déshabillés, on s'est savourés, longuement, pleinement. Il m'a fait jouir, follement, plusieurs fois .. J'ai souri. C'est elles qui ne connaissent rien à la vie. Au plaisir. Moi, je suis seule mais je suis heureuse.

 

A très vite ..