Je suis une personne assez droite, qui aime prévoir et planifier mais un peu d'innatendu est toujours bienvenu.

 

 

Une soirée un peu ennuyante, ma coloc qui déserte l'appart, c'est samedi soir, je vais boire des bières avec un mec d'AdopteUnMec. Sympa mais il s'en va. Il est 22h et je n'ai pas envie de rentrer me coucher de si bonne heure. Je me souviens alors de ce Tinder guy avec qui je papote depuis un moment, il m'envoi justement quelques messages ce soir là. Il ne m'en faut pas plus, je l'invite à me retrouver dans un bar non loin de chez lui. 

 

Il n'est pas très grand, l'air sympathique, un sourire franc et très blanc. Blond, des yeux bleus, une petite barbe. Il semble cool, il est plus agé que moi. C'est un artiste dans son genre. J'aime les artistes.

Les bières et les shots vodka-citron s'enchainent. Je ne suis plus tellement sûre de ce qu'on a pu se dire après toutes ces bières mais je me souviens avoir rigolé, m'être sentie bien avec lui ... et désirable. "Tu es encore plus jolie que sur tes photos !" et vous savez, j'adore les mots ..  

 

On se rapproche subtilement. Son genoux qui frôle ma cuisse, mon oreille qui se rapproche de sa bouche pour entendre ses compliments à travers le vacarme omniprésent, nos mains qui se frôlent quand on veut se faire gouter nos bières. Son sourire que je ne pourrais décrire. Il m'attire. Bien qu'il semble sage, je vois qu'il cache beaucoup plus que ça. Un vice.. j'ai envie de le provoquer, de m'y frotter, voir ce que ça peut donner. Une tête d'ange mais le diable au corps ! Il semble aussi receptif que moi, et moi je me noie complètement. J'ai l'impression que dans ce bar nous sommes que tous les deux, plus rien ni personne autour de nous. Et puis surtout, sa manière de me regarder, comme si ses yeux lisaient directement dans les miens. "Tes yeux ne demandent que ça depuis un moment, je vais te donner ce que tu veux parce que j'en ai très envie aussi." Il me dit ça très calmement, serainement.

Il est sûr de lui mais je ne sais pas de quoi il veut parler, les bulles des bières ralentissant la montée d'informations jusqu'à mon cerveau, alors je le regarde bêtement, jusqu'à ce que je le vois se rapprocher ..

 

Ses lèvres rencontrent les miennes, doucement, elles sont douces. Molles aussi mais il m'embrasse fermement. Nos langue se rencontrent, il rigole, j'ai le gout de la bière à la cerise. Peu importe. On se goute, on se découvre, on s'embrasse avec passion, je sens sa main sur ma cuisse quand je glisse la mienne dans ses cheveux. Je l'attire à moi, je ne veux pas que ça se termine, c'est tellement bon. Comme si nos lèvres avaient été faites pour être réunies. Il me laisse respirer un instant, plante ses yeux dans les miens et me dit "Je pourrais t'amener chez moi ce soir, mais ce serait trop facile ..." Puis à l'instar d'un prédateur, il jauge ma réaction. Je n'attends que ça ! La tension qui s'est créée est électrisante. Il prend ma tête entre ses mains pour me dévorer, il aspire ma lèvre inférieure fermement, il la mordille un instant puis pose ses lèvres sur les miennes, confortablement. On s'embrasse calmement un instant. Ses doigts quittent mes cheveux, son souffle s'éloigne du mien. "Tu vas louper le dernier métro. Je te raccompagne."

 

"Mais faut pas qu'tu désespère, perds pas espoir

Promis juré qu'on la vivra notre putain de belle histoire

Ce sera plus des mensonges. Quelqu'chose de grand

Qui sauve la vie, qui trompe la mort, qui déglingue enfin le blizzard.

Imagine-toi, t'es là, en train d'reprendre un verre au bar quand tout à coup tu croises un regard qui te perfore de part en part

Imagine-toi t'es là, ça te tombe dessus sans crier gare

Un truc bandant, un truc dément qui redonne la foi, un truc comme ça

<<Bonsoir / Bonsoir / Quelle chance de se croiser ici

Bonsoir / Bonsoir / Bonsoir / Bonsoir / Je voudrais partager tes nuits.>>"

Nuits Fauves, FAUVE

 

A très vite ..